Les 4 ingrédients pour réussir son storytelling

Éveiller la curiosité n’est pas une chose facile… Et pourtant c’est bien de là que tout part lorsque l’on veut réussir un cours: capter l’attention pour ensuite pouvoir la diriger vers les différentes strates du sujet à découvrir et à approfondir.

  • Les personnages : avec juste ce qu’il faut de détail pour permettre aux étudiants de s’identifier
  • La causalité : qui montre l’enchaînement, et surtout qui fait naître cette interrogation « et après? »
  • Un conflit : réveiller une émotion pour engager l’auditoire, avec des peurs, des colères, de l’amour impossible…
  • De la complication: comme dans le sujet d’un cours, il y a une complexité qui évolue progressivement et qui implique la mémorisation et la réflexion

Tout est bien sûr dans le Tom Sherrington: