Évaluer en distanciel

Des tâtonnements, avec des échecs et des semi réussites.

On pourrait en arriver à la conclusion que la notion d’examen n’est pas vraiment adaptée à du distanciel… et finalement, n’est pas adapté à la formation en général.

Je suis très sensible aux critères que vous donnez en négatif d’un examen réussi: le fait que son résultat soit « accepté », par ceux qui sont évalués notamment (celles et ceux qui ont réussi, comme celles et ceux qui ont échoués), par l’enseignant, par l’institution, par les futurs employeurs.

A ce stade de ma réflexion, la recette d’un examen réussi n’est pas tant dans sa forme, qui finalement, peut être très variable et quand même être un succès) que dans la manière dont il s’inscrit dans la suite des autres évaluations de l’année.

Pour être acceptables, (acceptées) par les étudiants, les épreuves finales devraient être dans la continuité de nombreuses épreuves intermédiaires, auxquelles les étudiants seraient peu à peu habitués, et sur lesquelles il n’y aurait que peu de surprise quant à la forme, au contenu, et au niveau demandé.

La note finale, devrait aussi être en grande partie fondée sur des projets réalisés par les étudiants, en individuels ou en petit groupes, ce qui nécessite tout un échafaudage préalable pour autonomiser nos étudiants.

Bien sûr, impossible de modifier radicalement mes supports, ma pédagogie, en si peu de temps. Et le temps passé à transformer mes contenus ne m’aura pas permis cette année de reconstruire la totalité de mes évaluations. Or sans cette continuité des évaluations hebdomadaires avec l’évaluation finale, je confirme votre constat: la catastrophe est inévitable.

Je reste toutefois confiant: le travail réalisé en 6 mois étant colossal, même si la partie évaluation a été laissée de côté, je pense que d’ici la rentrée de sept 2021, la plupart d’entre nous aurost terminé une première boucle énorme de rénovation de nos méthodes.

Enseignants Visuels

Pour les enseignants qui sont plutôt, visuels, voici un genialy sur l’évaluation « formatrice ».

les exemples sont cliquables sur le genial.ly 2: ici, je mets juste l’image de Sabine Martin car la visualisation n’a pas l’air de fonctionner.

screen_20201223_153729